Combats de coqs au gallodrome - R. Cuvelier 41

Le combat de coqs séculier est une discipline très ancienne qui consiste à faire s’affronter deux coqs préparés aux combats sur une aire prévue à cet effet, une sorte de ring circulaire au centre d’une salle appelée gallodrome.

Partager sur :

Google+

Les deux coqs, suivant leur instinct, se battent, des paris étaient faits sur le vainqueur. Dans un espace plus grand, le coq perdant fuirait mais dans le ring, les coqs de combats, issus de sélection génétique rigoureuse, se battent longtemps, ce qui peut entraîner de graves blessures ou la mort, les ergots étant parfois remplacés par des lames en acier. Cette pratique est actuellement devenue marginale en occident mais elle subsiste dans certains pays d’Asie.

Signalés à Amiens dès 1575, les combats de coqs étaient un divertissement était très prisé dans la région. Interdits le 19 novembre 1963, même si cette loi n’a jamais été respectée, ils furent rétablis comme tradition locale le 8 juillet 1964, trouvant même comme défenseur le général de Gaulle, lequel aurait rétorqué aux détracteurs : « Puisqu’on mange les coqs, il faut bien qu’ils meurent… (sic) ».

A Hellemmes, les derniers combats autorisés eurent lieu dans l’arrière-boutique d’une boulangerie qui se situe face à la résidence Saint-Denis. La loi qui autorise certaines régions à pratiquer les combats de coqs sous prétexte de préserver les traditions locales interdit la création de nouveaux gallodromes. Ainsi, si un gallodrome n’est pas repris, il disparaît à tout jamais. Il n’y a donc plus de combats de coqs de nos jours à Hellemmes.

De nombreux peintres flamands ont immortalisé ces scènes de combats de coqs auxquels Roland Cuvelier rend lui aussi hommage.

Texte : La voix du Nord - Dessin : R. Cuvelier



Lire aussi

Accord parfait pour fêter Sainte Cécile ! - R. Cuvelier 48Culture

La musique, c’est bien sûr celle que l’on peut entendre sur France Musique ou au festival de Lille ; c’est la “ grande ” musique ! Mais la musique...

Voir
Brûle-Maison à Tourcoing - R. Cuvelier 49Culture

Le chansonnier “ BrûleMaison ” exerçait sa satire surtout aux dépens des Tourquennois. 

Voir
Dernière publication - R. Cuvelier 50Culture

Roland Cuvelier nous a laissé une oeuvre très riche mais tarissable.

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer