Coronavirus : Appel aux dons du CHU

Le CHU de Lille, avec le soutien de la Métropole Européenne de Lille et Lille-Hellemmes-Lomme, lance une campagne de financement participatif pour renforcer les équipements des hôpitaux du territoire.

Partager sur :

Google+

Depuis plusieurs semaines, l’ensemble des personnels du Centre Hospitalier Universitaire de Lille, ainsi que des établissements partenaires dans le territoire, sont mobilisés par la gestion de la crise épidémique du COVID-19. Afin de les soutenir dans cette situation inédite, le CHU de Lille lance une opération de financement participatif en s’appuyant sur l’expérience de la Métropole Européenne de Lille (MEL), avec le soutien de Lille-Hellemmes-Lomme et en partenariat avec les plateformes de financement participatif KissKissBankBank et MyMoneyHelp. Chaque métropolitain peut désormais agir à son niveau et soutenir les professionnels du CHU de Lille et des hôpitaux partenaires en contribuant à l’achat d’équipements nécessaires à la prise en charge de patients atteints du COVID-19.

« Nous vivons une situation inédite. Tous les professionnels du CHU et des hôpitaux partenaires sont engagés dans leurs missions fondamentales : soigner, protéger, chercher des solutions thérapeutiques. Pour tenir dans la durée, nous comptons sur la mobilisation de tous. Le formidable soutien apporté par la population, les institutions, les entreprises est déjà magnifique. Merci, merci vraiment à tous. Ces aides sont précieuses et donnent des forces à celles et ceux qui travaillent chaque jour à l’Hôpital. Beaucoup de volontaires souhaitent aider mais ne savent pas comment faire. Cette opération de financement participatif répond en partie à leur attente : les habitants de la Métropole lilloise, et plus largement de la Région, pourront ainsi nous aider à financer les nombreux équipements médicaux indispensables face à l’afflux de patients COVID-19. C’est une période sans précédent. C’est aussi une épreuve collective, qui montre le formidable élan de solidarité dont est capable notre pays » explique Frédéric Boiron, Directeur général du CHU de Lille.

« Depuis le début de la crise sanitaire, la Métropole Européenne de Lille soutient la communauté médicale et propose aux professionnels de santé des réponses adaptées à leurs besoins. Aujourd’hui, nous mettons notre expérience en matière de financement participatif au service du CHU de Lille et du territoire métropolitain dans son projet de « crowdfunding ». Les métropolitains qui le souhaitent pourront accompagner financièrement les besoins les plus urgents des professionnels de santé du CHU de Lille et des hôpitaux partenaires de la Métropole » déclare Damien Castelain, Président de la Métropole Européenne de Lille.

Les fonds collectés (181 000 euros attendus pour cette première initiative) contribueront au financement de l’équipement médical des chambres de l’Hôpital Calmette, transformé en Hôpital COVID-19. 140 lits y sont dédiés à la prise en charge de patients atteints par le virus.

Plus précisément, les soignants ont besoin du matériel suivant pour équiper en urgence ces chambres :

  • 20 tensio-saturomètre (SPO2) : outil de monitoring essentiel à la prise en charge des patients atteints par le COVID-19, en réanimation. Celui-ci permet de mesurer le taux d’oxygénation du sang.
  • 10 respirateurs de réanimation : appareil médical d'assistance respiratoire, qui permet d’assurer une ventilation artificielle des poumons de patients souffrants d'insuffisance respiratoire. Cet équipement est particulièrement important dans la prise en charge des patients touchés par le COVID-19.

Pour participer :

www.kisskissbankbank.com/fr/projects/covid-19-fonds-de-solidarite-chu-de-lille

Ou :

mymoneyhelp.fr/projet/covid-19-fonds-de-solidarite-chu-de-lille/

C’est la première fois que KissKissBankBank et une plateforme de financement participatif locale, MyMoneyHelp, se réunissent autour d’une telle opération. « Les personnels soignants luttent pour sauvent des vies. C’est notre devoir d'être à leurs côtés », déclarent de concert Vincent Ricordeau et Mejdi Slama, dirigeants de KissKissBankBank et de MyMoneyHelp.

Le Fonds de dotation du CHU de Lille assurera le contrôle, la centralisation et la parfaite des collectes de fonds. Seuls les 3% de frais techniques et transactionnels seront prélevés par l'opérateur.



Lire aussi

Coronavirus : Le masque devient obligatoire dans l'espace publicSanté

La préfecture a pris un arrêté ce vendredi 31 juillet imposant aux personnes de plus de 11 ans à porter le masque dans les 95 communes de la métro...

Voir
Coronavirus : Respectons les bonnes pratiques !Santé

Même si nous sommes en phase de déconfinement, gardons les bons gestes ! Voici le rappel de la procédure à suivre pour jeter vos mouchoirs, gants,...

Voir
Déconfinement : Nouveaux horaires pour le cimetièreSanté

Le déconfinement progressif continuant, le cimetière est maintenant ouvert tous les jours.

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer