Roland Cuvelier, artiste hellemmois...

Chaque jour, nous vous proposons de re-découvrir Roland Cuvelier, artiste hellemmois à travers ses principaux dessins, témoignages colorés et humoristiques des fêtes traditionnelles populaires, d’estaminets, de douaniers et de frontière... Ils seront accompagnés du texte original des articles publiés dans le quotidien "La Voix du Nord".

Partager sur :

Google+

Né à Lille en 1934 et décédé le 9 juillet 2010, Roland Cuvelier, ancien élève de l’école Saint-Luc de Tournai (B) fut pendant de nombreuses années le dessinateur de La Voix du Nord et fut aussi l’un des illustrateurs du Trucmuche dans les années 80.
Beaucoup de lecteurs ont gardé en mémoire le coup de crayon caractéristique de celui qui savait croquer si joliment les événements de la région.

Son premier dessin a été publié dans les colonnes du quotidien en 1952. Son sens du détail excellait dans les illustrations historiques. Roland Cuvelier a réalisé au fil de sa carrière une véritable fresque de la région, avec un goût prononcé pour les reconstitutions.

Ses dessins sont le meilleur faire-valoir de notre commune, de la métropole et du Nord, département si souvent décrié, à tort, à coup de clichés négatifs trop faciles. Notre talentueux dessinateur manie donc la plume et le crayon pour rétablir la vérité et donne à travers la presse quotidienne une image colorée et pittoresque de la région, même si le dessin est souvent en noir et blanc. L’imagination ne fait aucunement défaut à l’infatigable dessinateur qui puise nombre de sujets dans l’histoire flamande et la littérature.

On lui doit notamment Sagas des Flandres, une belle bande dessinée qui nous racontait les gueux, Jeanne Maillotte, la bataille des éperons d’or ou encore Jean Bart…

Roland Cuvelier était aussi passionné par la vie des géants, soumise aux vicissitudes des hommes. Les provinces de Flandre, du Hainaut et de l’Artois en compte de nombreux : environ 300. La plupart d’entre eux sont nés au début du XXe siècle. Parmi les plus anciens, on retrouve Gayant de Douai (1530), le Reuze de Dunkerque (1696), Reuze papa (1826) et Reuze maman (1860) de Cassel, Gédéon de Bourbourg (1898). Hellemmes lui doit son écourcheu, Jules, qui trône aujourd’hui encore dans le hall de l’Espace des Acacias et qui veille sur la commune auprès du chevalier Hellemus.



Lire aussi

Fauteuils Eldorado - Sinkié - un jour, une oeuvre, un artiste 10Culture

Aujourd'hui, Sinkié nous fait re-découvrir ses fauteuils Eldorado, créés pour la dernière édition de Lille3000...

Voir
Kassandre avec Sans queue ni tête - Tête de violon, queue de poisson - un jour, une oeuvre, un artiste 6Culture

La série de l'Inventaire sur Camille Gallard continue...Aujourd'hui, Kassandre avec Sans queue ni tête - Tête de violon, queue de poisson, une œuv...

Voir
Nicole avec Rocher - un jour, une oeuvre, un artiste 8Culture

Aujourd'hui, Nicole avec Rocher, une des photographies de la série Extérieur, une œuvre de d’Hélène Charpiot, photographiée par Camille Gallard.

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer