Les petits pains du nouvel an 1668 - R. Cuvelier 40

Depuis le 1er janvier 1576, époque où a été imposé le calendrier grégorien aux Pays-Bas espagnols, dans notre région, les magistrats communaux prêtaient serment ce jour-là avant d’entrer en fonction.

Partager sur :

Google+

C’était un jour de fête, on l’appelait le lundi perdu ou lundi parjuré. A Lille, les boulangers faisaient des petits pains qu’ils servaient chauds à leur clientèle ; c’est en annonçant leur fournée au son des trompes, en 1668, qu’ils provoquèrent une panique dans les troupes de Louis XIV qui venaient d’investir la ville au moment de la conquête des Flandres par le roi de France. Les soldats de l’armée royale crurent à une révolte populaire.



Lire aussi

La galerie SAGA est ouverte sur rendez-vous !Culture

Vous appelez Marc au 06 33 10 49 08 et vous venez au 265 rue Roger Salengro...

Voir
Quartiers d'histoiresCulture

L’inter(s)tisse propose de mener une action culturelle pluridisciplinaire à destination d'une cinquantaine d'habitant.e.s du quartier de l’Épine p...

Voir
Les relay'heures des échanges

L'accorderie Lille-Fives est une structure de l’économie sociale et solidaire implantée précisément dans le micro-quartier « Frémy - Courbet - Rav...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer