Créer un compte

Créez votre compte et recevez toute l’actualité qui vous ressemble.


Etudier

Lycée, études supérieures, formations … On apprend tout au long de sa vie.
Le passage par la case bac n’est pas incontournable mais presque. Pour ceux qui l’obtiennent, la porte des études supérieures leur est grande ouverte : BTS, DUT, Masters, doctorats.

Ajouter à mes favoris

Partager sur :

Google+

Sans le bac

Si on a pas le bac, plusieurs possibilités s’offrent pour poursuivre ses études. Parmi elles :

  • la capacité en droit qui permet d’entrer à l’université sans bac. Cette formation est dispensée sur deux ans dans les facs de droit, souvent en cours du soir.
  • L’examen de niveau des écoles du secteur social, accessible aux plus de 24 ans (ou 20 ans si au moins deux ans d’expérience professionnelle) permet quant à lui de présenter le concours d’entée aux écoles du secteur social.
  • Le Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires permet comme son nom l’indique d’accéder à l’enseignement supérieur après un an de formation. Il faut avoir interrompu ses études initiales depuis plus de deux ans et avoir au moins 24 ans ou 20 ans si l’on a plus de deux ans d’expérience professionnelle.
  • Le brevet d’éducateur sportif, accessible sans le baccalauréat tout comme les concours de niveau C de la fonction publique d’Etat ou territoriale.

En alternance

Les formations par alternance consistent à alterner études théoriques et périodes en entreprise. Première étape : bien choisir une école puis trouver et convaincre l’entreprise. Deux types de contrat de travail sont possibles :

  • le contrat d’apprentissage, CDD de 12 à 36 mois selon le diplôme préparé et organisé en successions de périodes en entreprise et en centre de formation
  • le contrat de professionnalisation, CDD ou CDI de 6 à 12 mois (voire 24) conçu pour les 16-25 ans sortis du système scolaire sans qualification.

Tout au long de sa vie professionelle

On se forme aussi tout au long de sa vie.

  • Le Congé Individuel de Formation permet aux salariés d’accéder à un niveau supérieur de qualification, de changer d’activité, de se perfectionner, droit d’absence accordé à tout salarié pour suivre la formation de son choix tout en étant rémunéré.
  • Le Droit Individuel à la Formation est un crédit de 20h de formation par an pour un salarié à temps plein qui permet au salarié de se former durant son temps de travail.
  • La Validation d’Acquis de l’Expérience permet d’accéder à un diplôme qui sanctionne une expérience d’au moins trois ans dans le domaine concerné.
  • Enfin, les cours du soir du CNAM, des GRETA, des Chambres de commerce ou de l’AFPA mais aussi les formations à distance dispensées par le CNAM ou le CNED sont d’autres moyens de se former pour évoluer dans son vie professionnelle ou tout simplement pour le plaisir.

Lire aussi

Travailler

En matière d’information, notamment sur l’emploi, vous pouvez vous adresser à l’Espace Jeunes qui a reçu le label « Point Information Jeunesse ».

Ajouter à mes favoris Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer